Kratie (Cambodge) - Des dauphins, et une île magnifique sur le Mekong


Passer une frontière est toujours quelque chose d’excitant. Voir les nouveaux tampons inscrits sur le passeport constitue un vrai plaisir. Après avoir quitté Don Det, le matin, et pris un bateau, je suis dans le bus vers Kratie au Cambodge et nous arrivons au poste-frontière. Un peu fatigué de la soirée de la veille, je décide de donner tous les documents au chauffeur pour qu’il fasse le Visa directement. Sachant que cette frontière est connue pour ses backshish, et pour cause ! Nous devons payer 2$ pour le tampon de sortie du Laos et la même chose pour rentrer au Cambodge. Ce qui est totalement illégal, mais si on veut rentrer, nous n'avons pas vraiment le choix. Le bus s’arrête environ 30 minutes, le temps de faire les Visas de chacun et nous repartons vers Kratie au Cambodge. J’arrive en fin d’après midi et je remarque tout de suite la différence avec le Laos. Voilà une ville avec un minimum d’animation et une excellente atmosphère asiatique. Pour faire simple, c’est le bordel ! Et ça fait du bien, après un mois au Laos et ses villes à moitié endormies. Même si la ville n’a pas un grand intérêt, voir des vendeurs de rues, des couleurs sur les stands et des choses insolites; comme une moto traînant des bambous d’une dizaine de mètres derrière elle ou encore un cours d'aerobic au coucher du soleil me rappelle que je suis bel et bien en Asie. 

La région de Kratie est connue pour abriter des dauphins d’eau douce, les dauphins de l’Irrawady. Espèce rare et menacée ne vivant que sur certaines portions du Mekong. Le lendemain je pars en kayak avec quelques autres personnes de la guesthouse et un guide. Je me débrouille pour monter avec ce dernier, j’aurai sûrement plus de chance d’apercevoir les bêtes pour lesquelles nous faisons la sortie. Et ça n’a pas loupé, après une heure sur le Mekong, quelques spécimens pointent le bout de leur nez. Difficile de les voir en entier mais nous les observons lorsqu'ils remontent à la surface ou quand ils crachent de l’eau par leurs orifices sur la tête. Dire que j’ai vu des dauphins est un grand mot, je dirais plutôt "entre aperçu", ce qui reste un réel plaisir étant donné qu'ils restent des animaux sauvages.

 Nous revenons en début d’après midi, ce qui laisse le temps de faire le tour en vélo d’une île sur le Mekong en face de Kratie. Petit endroit au mode de vie rural et traditionnel et aux paysages magnifiques. Des rizières à perte de vue et des paysans travaillant à l’aide de leurs buffles. L’extrémité de l’île abrite un village flottant vietnamien. Aucune idée du pourquoi du comment ce village est ici mais il résiste tel d’irréductibles gaulois. Je me joins un moment à un groupe d’enfants jouant au foot dans un champ. La partie se termine lorsqu’un vendeur de glace ambulant arrive, monopolisant toute l’attention des gamins dégoulinant de sueur. Avec ma chance légendaire, ma route croise celle d’un long serpent noir traversant le chemin à deux mètres de moi. Autant dire que je n’étais pas serein pour finir le tour de l’île. 

Le soir je sors avec les compagnons de kayak pour une sorte de fête foraine de village, avec des concerts plus horribles les uns que les autres. Je goutte pour la première fois des insectes, offerts par des Cambodgiens rencontrés sur place, ils alimenteront également notre consommation de bière tout au long de la soirée. Pour en revenir aux insectes, ça n’est pas mauvais, je peux juste vous dire que c’est salé et que ça craque sous la dent. Hormis ça, le concept des fêtes de village ici n’est pas bien différent qu’en France : écouter de la musique pas toujours terrible, manger un peu, et boire beaucoup. 

Le lendemain matin, la tête enfarinée je prends le bus vers l’est du Cambodge et ses provinces sauvages. 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Man (dimanche, 13 août 2017 19:08)

    Heureuse d'avoir de tes nouvelles, pas à pas dans tes articles de plus en plus prenants.
    Bises !
    Man

  • #2

    jeanine (lundi, 14 août 2017 22:47)

    c'est un plaisir de suivre tes aventures
    les photos sont superbes. Je t'embrasse
    Jeanine

POURQUOI CE BLOG ?

Romain, 21 ans et l'une de mes passions se trouve être le voyage.

Accroché à la notion de partage dés mon plus jeune âge,j'ai décidé de créer ce blog pour que vous puissiez me suivre à travers mes aventures. Mon but est de vous communiquer les sentiments, émotions et réflexion que l'on peut avoir en voyage. J'essaierai de vous emmener avec moi grâce à des récits de voyage, des conseils et astuces, des photos, et même des vidéos. Le but de ce blog est aussi de te donner envie de voyager, de te faire découvrir de le monde pour que tu partes à sa rencontre par la suite.

BLOG VOYAGES      MES DESTINATIONS         PHOTOS        QUI SUIS-JE?    

Rejoins mes réseaux Sociaux

FACEBOOK

INSTAGRAM