Bangkok, un bus spécial et un ours fatigué

Voilà un peu plus d’un an que je revenais de mon premier voyage, il était donc temps de reprendre mon sac à dos pour repartir à l’assaut de nouveaux pays. Et changement de continent pour cette fois, direction l’Asie pour un mois au Laos et un mois au Cambodge. Cependant j’arrive à Bangkok, l’immense capitale Thaïlandaise. Je n’y passerai que deux jours mais elle aura eu le temps de me déboussoler. Impossible de savoir où donner de la tête entre tous ces buildings posés par-ci, par-là sans aucune cohésion. La circulation y est anarchique mais la prise d’un Tuktuk me fait plutôt marrer, (dangereux mais terriblement jouissif). On se sent comme dans un parc d’attraction en se demandant si la prochaine fois, le conducteur passera entre les deux voitures de devant. J'entrepris la visite d’un temple bouddhiste ainsi que sa visite privée par un moine, avec qui j’ai pu partager un repas et eu l’honneur de frapper sur le gong. Puis, je perdis le reste de ma journée à batailler entre les offices de tourisme et les agences de voyages pour obtenir un ticket de bus direct vers Chiang Khong  (à la frontière laotienne), je trouverai, finalement, le billet à la gare des bus. Enfin ! 

Note à toi Voyageur : Si te vient l’idée de te diriger de Bangkok vers le nord du Laos, sache que le seul poste frontalier possible se trouve à Huay Xai au Laos. Malgré les dires des offices de tourisme et des agences de voyages, voulant te faire passer par Chiang Mai pour te vendre un trek avec des éléphants, puis une traversée en slow boat et quelques autres suppléments, (bref tout ça est faux) il y a bel et bien un bus qui part de « MO Chit bus Station » pour Chiang Khong ! Un le matin et un le soir pour une traversée de 14h (environ 600 bahts, soit  une quinzaine d’euros). De Chiang Khong, il ne reste plus qu’à prendre un Tuktuk jusqu’à la frontière et le tour est joué.

 Le trajet en bus est long, plus de 14h. Heureusement pour moi, les bus thaïlandais sont plutôt agréables : eau, gâteaux, couvertures vous sont donnés et même un repas offert dans un boui-boui sur le bord de la route. J’arrive tout de même fatigué à Chiang Khong. Je passe la frontière dans un sens, puis dans l’autre et me voilà au Laos, à Huai Xai. Ce jour-là, j'ai du changer mes plans plus d'une fois. En découvrant cette ville en compagnie d'autres voyageurs, je me rends bien compte qu’il n’y a rien à faire dans les environs. Je décide donc de me rendre à une centaine de kilomètres plus loin, dans un village réputé pour le départ de treks dans la jungle.

 

Je me rends à la gare des bus pour m’acheter un ticket et j’apprends alors que le prochain bus partira à 18h et arrivera au village à 21h. Bon, ça s'tente... [Je regretterai ce choix plus tard]. Je tue les heures qui me restent à attendre à discuter avec un japonais, croisé sur la route. Il est 18h, le bus est là, et quelle surprise ! L’étonnement ne vient pas que de moi, tous les autres voyageurs à bord sont aussi surpris. Pas de siège dans ce bus, seulement des couchettes, deux rangées sur deux étages pour deux personnes par lit. Enfin, en théorie... Sauf que la pratique s’avère fortement différente. Les laotiens ne se privent pas pour bonder le bus au maximum. Je me retrouve donc avec deux personnes, une de chaque côté , pour un trajet qui durera plus de 12h.

Ayant eu un peu trop confiance au niveau de la ponctualité des bus locaux, je me sens obligé de continuer mon trajet jusqu'à Luang Prabang (seconde ville du pays) lorsque le bus s’arrête à plus de 23h dans le village où j'étais sensé descendre. Village sans lumière et aucune personne en vue.  Je me rajoute donc une nuit de plus dans le bus. Sur ces cinq dernières nuits, j'en aurai passé qu’une seule dans un vrai lit. Marre de prendre des bus à tout va pour ne rien faire ! Avec un moral pas forcement au meilleur de sa forme, je décide de me poser trois jours à Luang Prabang, berceau du bouddhisme laotien.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    SO (dimanche, 09 juillet 2017 13:15)

    AH,elles me manquaient les aventures de l'ours!
    C'est bien parti,te voilà dans l'ambiance avec les transports!
    ça me rappelle de sacrés souvenirs!
    Et puis,je trouve ça chouette d'avoir commencé ton périple en partageant ce moment avec le moine boudhiste!
    J'attends la suite avec impatience !
    Bonne route

POURQUOI CE BLOG ?

Romain, 21 ans et l'une de mes passions se trouve être le voyage.

Accroché à la notion de partage dés mon plus jeune âge,j'ai décidé de créer ce blog pour que vous puissiez me suivre à travers mes aventures. Mon but est de vous communiquer les sentiments, émotions et réflexion que l'on peut avoir en voyage. J'essaierai de vous emmener avec moi grâce à des récits de voyage, des conseils et astuces, des photos, et même des vidéos. Le but de ce blog est aussi de te donner envie de voyager, de te faire découvrir de le monde pour que tu partes à sa rencontre par la suite.

BLOG VOYAGES      MES DESTINATIONS         PHOTOS        QUI SUIS-JE?    

Rejoins mes réseaux Sociaux

FACEBOOK

INSTAGRAM