En ROUTE POUR LE BOOM FESTIVAL (LE RETOUR)| DES CAMPINGS SAUVAGEs PARFAIT

Nous voilà sur le retour, après une semaine de festival, nous reprenons notre chemin en direction de la côte est espagnol puis de notre maison, la Drôme. Quelques centaines de kilomètres après la frontière espagnole et une nuit dans un camping, où l’accueil était digne des plus grands hôtels parisiens, nous arrivons dans une campagne espagnole pour essayer de se dégoter un emplacement pour passer la nuit. Le premier essai fut infructueux, après à avoir commencé à installer notre petit bazar un garde vient nous faire savoir que « es imposible de dormir aqui », en effet, nous étions sur une zone naturel protégé. Un peu déçus, mais pas abattu, avec un peu de persévérance et en s’enfonçant dans les champs de blé, l’endroit parfait s’offre à nous. Trois arbres pour trois hamacs et une vue reposante nous comblent en cette douce et agréable nuit ou les moustiques n’étaient pas au rendez-vous.

Viens ensuite le deuxième camping sauvage de ce retour et pas de plus désagréable. Après une amende que nous ne recevrons surement jamais nous découvrons Peniscola. Ville de bord de mer construite sur un rocher, pierre blanche e volet bleu, ne serions-nous pas en Grèce ? Ce magnifique village contraste bien avec la station balnéaire juste derrière qui n’a rien de très attirant. Un plouf et deux mojitos plus tard nous nous mettons en quête d’un emplacement pour camper. Par soucis de logique, nous partons à l’opposé de l’affreuse station balnéaire. J’engage la voiture dans un chemin de terre longeant la mer, sans trop d’espoir de trouver un lieu sympa et sur contrairement à mes deux compatriotes. Finalement, je rangerais ma langue dans ma poche pour cette fois-ci, ce chemin de plusieurs kilomètres nous mena vers l’emplacement parfait. Un petit coin plat et sans cailloux, de la verdure autour pour nous cacher et surtout, la mer juste en face, pour l’apprécier le soir comme au petit matin. Surement l’un des campings les plus génial que j’ai faits jusqu’à présent.

Puisque tout à une fin, nous décidons de finir en beauté, nous voilà à Barcelone ! Pas de camping sauvage cette fois, mais une auberge sobre mais sympa. Difficile de décrire cette ville, à part qu’elle mêle beauté architecturale avec, sont quartier gothique, des cathédrales à profusion et des façades d’immeuble garni de fleurs. Mais aussi la mer et surtout une ambiance que l’on retrouve nulle part ailleurs, spectacle de rue, orgie générale de l’Alhambra jusqu’à la plage en passant par les ruelles du quartier gothiques, vendeur de shit à la sauvette et bien évidemment une multitude de bars qui valent le détour, pour déguster mojito et shooter au nom et à la substance inconnue. Cette ville vaut la peine d’être vue pour une multitude de raisons dont une majorité que j’ai oubliée.

 

PS : Je n’ai pas été très productif en photos et vidéos à Barcelone, je vous glisse le peu de d’image que j’ai ici.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Man (mardi, 14 mars 2017 18:52)

    Superbes photos de ce retour qu'on sent riche en émotions, merci!

  • #2

    Elodie (mercredi, 16 août 2017 12:38)

    Bonjour, super récit, pourriez vous me donner plus d'indications sur le coin à peniscola, nous y allons demain et aimerions profiter de votre point de chute ? Direction ? Chemin ? Merci

POURQUOI CE BLOG ?

Romain, 21 ans et l'une de mes passions se trouve être le voyage.

Accroché à la notion de partage dés mon plus jeune âge,j'ai décidé de créer ce blog pour que vous puissiez me suivre à travers mes aventures. Mon but est de vous communiquer les sentiments, émotions et réflexion que l'on peut avoir en voyage. J'essaierai de vous emmener avec moi grâce à des récits de voyage, des conseils et astuces, des photos, et même des vidéos. Le but de ce blog est aussi de te donner envie de voyager, de te faire découvrir de le monde pour que tu partes à sa rencontre par la suite.

BLOG VOYAGES      MES DESTINATIONS         PHOTOS        QUI SUIS-JE?    

Rejoins mes réseaux Sociaux

FACEBOOK

INSTAGRAM