Île de Korcula / Ou l'Ours part sur les traces de Marco Polo

 

Aujourd'hui, je quitte Hvar, direction Korcula, la dernière île de ma traversée. J'arrive en bateau à l'opposé, encore une fois, de l'endroit où je voudrais aller. Par chance, j'attrape un bus à la dernière minute pour Korcula.

 

Bizarrement, cette île est très différente de Hvar. Elle est beaucoup plus boisée et luxuriante. Malheureusement pour moi, l'auberge où je domicilie n'est pas dans le centre et elle est moyennement accueillante. En effet, je dors dans une sorte de cave, dépourvue de lumière hormis une petite liseuse. En plus de ça, je suis seul dans le dortoir !

 

Pas tip-top tout ça… J'ai d'ailleurs un petit coup de mou aujourd'hui !

 

Korcula est l'île que j'ai le moins apprécié : pas très vivante, tant l'auberge que l'île en général. Le sentiment de solitude que je ressens n'est pas du tout agréable et complètement différent de la solitude que l'on ressent lorsqu'on se trouve dans la nature et que l'on marche plusieurs heures sans croiser quelqu'un. Cette solitude-là est plus introspective et porte à réfléchir à tout et n'importe quoi.

 

Là, c'est différent : je suis seul, je n'ai rien pour m'occuper l'esprit, rien sur quoi poser mes yeux, pas de beauté fulgurante d'un paysage, d'une ville ou de quelque chose d'autre.

 

La seule chose qui me remonte le moral c'est de savoir que Korcula serait la ville natale de Marco Polo et c'est à cet endroit-même qu'il aurait commencé son périple à la découverte de l'Asie et de l'Océan Indien. C'est une légende, rien n'est prouvé mais j'aime bien croire ce genre de mythe…

 

En tous cas, les croates y croient dur comme fer ! Ce n'est pas grand-chose mais ça me touche de fouler la terre d'un des plus grands aventuriers de tous les temps. A l'époque, ce genre de personnage partait plusieurs années  sans savoir ce qu'il allait découvrir. La conquête de l'inconnu à l'état pur, animé par une soif de connaissances et d'adrénaline. Aujourd'hui, c'est plus compliqué même si ces deux sentiments sont quand même dominants dans le voyage. Mais, de nos jours, la plupart des parties de notre planète ont été découvertes sauf peut-être quelques endroits reculés et hostiles réservés aux aventuriers expérimentés, cherchant à découvrir des terres encore inconnues.

 

La ville de Korcula est petite mais cependant, très mignonne. Elle est bâtie en hauteur sur un rocher au bord de la mer. J'en fais le tour en deux heures. Je marche dans des petites ruelles qui montent et descendent, partant de la mer jusqu'au sommet du village.

 

En fin d'après-midi, je me suis promené le long de la mer. Chaque maison qui la longe, a son petit ponton avec une petite barque ainsi qu'un bout de plage privée. (Il y en a qui ont la vie relax quand même!) J'ai la vue sur quelques petites îles au loin, éparpillées un peu partout. L'eau n'est pas aussi turquoise qu'a Hvar mais elle reste tout de même très claire, et la végétation qui l'entoure est plus verdoyante.

 

C'est fou la différence qu'on peut retrouver d'une île à l'autre !

 

Le lendemain, je prends un bus (oui, oui, vous avez bien lu, je prends un bus!) qui s'embarque dans un bateau. C'est  cocasse ! Bref, le bus dans lequel je me retrouve s'en va, direction Dubrovnik, ma dernière étape de Croatie avant d'atteindre le Monténégro.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

POURQUOI CE BLOG ?

Romain, 19 ans et l'une de mes passions se trouve être le voyage.

Accroché à la notion de partage dés mon plus jeune âge,j'ai décidé de créer ce blog pour que vous puissiez me suivre à travers mes aventures. Mon but est de vous communiquer les sentiments, émotions et réflexion que l'on peut avoir en voyage. J'essaierai de vous emmener avec moi grâce à des récits de voyage, des conseils et astuces, des photos, et même des vidéos. Le but de ce blog est aussi de te donner envie de voyager, de te faire découvrir de le monde pour que tu partes à sa rencontre par la suite.

BLOG VOYAGES      MES DESTINATIONS         PHOTOS        QUI SUIS-JE?    

Rejoins mes réseaux Sociaux

FACEBOOK

INSTAGRAM