Split, voyage dans le passé / Où l'ours ..... Manque de se noyer

Après ces trois jours très sympathiques passés à Zadar, je prends un bus direction Split, qui se trouve légèrement plus au sud. Les 3h de trajet sont plutôt agréables, la route longe la mer et traverse des petits villages. J'aimerais m'y arrêter pour me baigner dans l'eau turquoise. Enfin, je la vois cette fameuse eau claire et de couleur azur. Je ne suis pas déçu, c'est magnifique.

En allant à Split, je ne sais pas trop à quoi m'attendre, je ne me suis absolument pas renseigné à propos de cette ville.

Le premier aperçu que j'en ai c' est la vision de grands immeubles blancs avec un énorme port industriel. Pas très attrayant tout ça... Cependant, je change vite d'avis quand j'arrive dans la vieille ville. (Conseil pour moi-même : ne jamais s'arrêter sur une première impression !)

Je passe donc trois nuits à Split même si le beau temps n'a pas été convié. Dommage, je voulais partir sur les îles avec le grand soleil...

J'ai donc bien le temps de flâner dans cette ville qui est magique. Une bonne partie de la vieille ville est un ancien palais bâtit par l'empereur Diclotiens, il y a plus de 1600 ans. A l'époque, quand il s'agissait de construire un palais, ça ne rigolait pas ! Split est l'une des villes romaines les mieux conservées  du monde où une partie des remparts est encore complètement intacte. On a l'impression que tout cela n'a pas bougé depuis plus d'un millier d'années. Mis à part, bien sûr, le Liddle au coin de la rue et les quelques boutiques de souvenirs...

Quand on y réfléchit, ça paraît étrange de s'imaginer que cette ville a connue plusieurs civilisations : Romaine, Grecque, Empire Byzantin, Vénitien et même notre cher Napoléon sera venu ici ! Ces civilisations se sont toutes éteintes les unes après les autres. Cette ville a traversé une partie de l'histoire de notre humanité et a vu défiler dans ses murs, des milliers de personnes différentes.

Parfois, j'aimerais être un mur pour remonter dans ma mémoire et pouvoir me rappeler comment c'était il y a 1000 ans, 500 ou encore, 100 ans auparavant.

Bref, cette ville peut faire l'effet d'une mini-machine a remonter le temps. On pourrait penser que Split est donc une ville ultra touristique aux prix exorbitants et dépourvue d'une ambiance festive et chaleureuse mais en fait, pas du tout ! Les bars sont sympas passant de la musique loin d'être désagréable et le soir, tout le monde s'anime à la terrasse des cafés. Il y a une ambiance assez reposante et calme qui plane au dessus de ce lieu!

Malheureusement, je n'ai pas encore trouvé de compagnon pour faire la fête...

 

Chaque matin, j'ai mon petit rituel : j'achète une  pâtisserie (les Croates font de délicieux gâteaux) et je vais me prendre un grand cappuccino à la terrasse d'un café.

Et le reste de la journée, je marche sans but particulier dans la ville.

Je monte sur la colline Morjan, à côté de la ville afin d'avoir une vue d'ensemble de celle-ci, puis, revenir le long de la mer. Une petite éclaircie apparaît et je m'arrête un moment sur les rochers s’avançant dans la mer, pour contempler l'immensité de cette dernière. Une demie-heure passe et je n'avais pas fait attention qu'une partie des rochers (qui étaient sensés me ramener jusqu'à la plage) sont submergés par la mer ! Elle a monté entre temps et des vagues s'écrasent de temps à autre, ce qui rend mon retour plus compliqué... Résultat : j'ai de l'eau jusqu'aux genoux, mon paquet de clope est trempé et je dois sauter entre les rochers au bon moment pour ne pas prendre une vague en pleine face.

Il y a  environ une dizaine de spectateurs qui me regardent, sur la plage, retenant leur souffle a chacun de mes sauts sur les rochers.

Non, je rigole, tout le monde s'en fout ! Pourtant, j'aurai pu mourir noyé ! Punaise, rien ne les affole ceux-la !

Après cette petite frayeur, je m'offre donc une bonne bière en guise de soulagement.

 

Je me suis également rendu sur le plus haut clocher de Split, et la vue sur la ville et les îles au loin est splendide ! De là, vous pouvez facilement vous rendre sur les corniches . Ce n'est pas très sécurisé mais ça reste une bonne expérience d'avoir les jambes suspendues à plus de 70m de hauteur. Assez vertigineux, je vous l'accorde, mais la dose d'adrénaline qui l'accompagne est terriblement agréable. Le beau temps arrive sur la Croatie, voilà le bon moment pour commencer ma traversée de quatre îles croates et quitter la belle ville de Split.  

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    SO (mercredi, 25 mai 2016 18:28)

    J'aime bien ta photo en n&b des escaliers!
    et ton délire sur I WOULD LIKE TO BE A WALL...

  • #2

    Man (mercredi, 25 mai 2016 20:54)

    Notre ours qui prend des risques considérables! Prend des bonnes doses d'adrénaline tu as raison et merci de me faire rire encore avec le comique de situation qui devient ta marque de fabrique!
    bisous rom!

  • #3

    Jules (vendredi, 27 mai 2016 17:13)

    Coucou cousin ! Super tes photos, ça fait bien envie ! Ton écriture est rythmée et il y a moins de fautes d'aurtograffe :p On pourra même retenir cette fameuse citation : "Parfois, j'aimerai être un mur" R.GAUBERT, 2016.
    Gros bisous et profite du temps qu'il te reste !

    PS : ta mère n'écrit plus en majuscules !!!

POURQUOI CE BLOG ?

Romain, 19 ans et l'une de mes passions se trouve être le voyage.

Accroché à la notion de partage dés mon plus jeune âge,j'ai décidé de créer ce blog pour que vous puissiez me suivre à travers mes aventures. Mon but est de vous communiquer les sentiments, émotions et réflexion que l'on peut avoir en voyage. J'essaierai de vous emmener avec moi grâce à des récits de voyage, des conseils et astuces, des photos, et même des vidéos. Le but de ce blog est aussi de te donner envie de voyager, de te faire découvrir de le monde pour que tu partes à sa rencontre par la suite.

BLOG VOYAGES      MES DESTINATIONS         PHOTOS        QUI SUIS-JE?    

Rejoins mes réseaux Sociaux

FACEBOOK

INSTAGRAM