Les lacs Slovenes / Part#1 : Où l´Ours se retrouve sous la neige

Je quitte Bovec et ses belles montagnes sous quelques flocons de neige qui commencent à tomber. Il fait hyper froid ! Un bus m'emmène dans un village (qui ne donne pas tellement envie), puis je monte dans un train. Le train est vieux et rouillé, tout comme le gars à côté de moi, sorti direct d'un film en noir et blanc. Le chemin de fer passe à travers les montagnes, il pleut des trombes d'eau et le train s'arrête de temps à autre au beau milieu de nulle-part. Je comprends mieux pourquoi les forêts slovéniennes sont si vertes ! Avec toute cette pluie !

J'arrive à Bled, et hop, un p'tit coup de stop et je suis à l'auberge.

Je pose mes affaires et pars voir le village. Il pleut toujours et je suis trempé. Un couple français que j'ai rencontré me conseille  un bon café chaud et me recommande de goûter la spécialité de Bled : la « creme cake ». N'ayant pas eu une journée, disons, très constructive, je m'en vais goûter ce fameux gâteau. Grosso modo, c'est un mille feuilles mais vachement plus simple à manger ! Il y a plus de crème et moins de sucre. C'est une tuerie !

En rentrant à l'auberge, je fais connaissance avec mes compagnons de chambre. Mike, un jeune canadien, parti en road-trip en Europe et doté d'un continuel sourire fait rire tout le monde, même les plus moroses. Mon second colocataire, se présente sous le nom de Mathis et n'a seulement que 15 ans ! J'ai rarement vu quelqu'un d' aussi mature que lui. Il travaille ici pendant une semaine dans un restaurant et son rêve est de partir apprendre la cuisine en France.

 

Pour mon deuxième jour à Bled, il pleut encore (et toujours!). Un peu déprimé, je traîne à l'auberge et joue au « Time's-up » avec les autres jeunes de l'auberge. Autant vous dire que j'ai tout déchiré ! Surtout durant les mimes ! Mon anglais était peut-être pas terrible mais j'étais celui qui imitait le mieux la Reine d'Angleterre, Schrek ou Gandalf. L'ambiance a beau être sympa à l'auberge, je ne tiens plus en place ! J'enfile donc ma cape de pluie, et pars faire le tour du Lac. Étant donné qu'elle ne me couvre pas entièrement, je suis trempé au bout de 10 minutes mais je décide de continuer. Aujourd'hui est un jour férié en Slovénie mais avec ce temps, je suis le seul à affronter la pluie et les nuages orageux. Je marche le long d'un lac avec une petite île au milieu et sur celle-ci, une église qui se dresse. Allez savoir pourquoi mais j'ai l'étrange impression de regarder un film d' Hitchcock mais cette fois, j'en suis l'acteur. Atmosphère oppressante et pesante, un psychopathe va pas tarder à venir me tuer et balancer mon corps à l'eau. Mais ça n'arrivera pas, rassurez-vous ! Je retourne à l'auberge et change ma bière quotidienne en un chocolat chaud rassurant. Je regarde par la fenêtre et constate qu'il s'est mit à neiger. J'ai un peu de mal à y croire mais pourtant, c'est bien réel ! Nous sommes donc fin avril et à peine 15 minutes plus tard, la ville se vêt de son manteau blanc. Ce pays me surprend de jour en jour ! J'ai vu ce lac à la fois de manière flippante puis, féerique.

Après m'être fait à moitié attaqué par un cygne, cette journée improbable s'achève doucement.

 

Quand je me réveille, il y a plein de neige dehors. C'est génial ! Je me lance le défi d'aller faire de la raquette. Je pars donc dans un petit village de montagne dont le magasin de location est fermé. Après quelques péripéties, je me retrouve à 2000 mètres d'altitude à la station de Vogel, où je trouve des raquettes à louer.

Je marche, raquettes au pieds, pendant trois heures. Je me balade dans la station, monte sur les hauteurs afin de pouvoir redescendre en roulé-boulé et m’enfonçe pendant quelques minutes dans la neige. J'admire la blancheur et la pureté de la neige. Malheureusement, le temps est couvert : je ne peux donc pas profiter d'une vue grandiose des montagnes et villages enneigés.

 

Finalement, les raquettes, c'est bien plus fatiguant que ce que je pensais ! Je redescends donc et décide d'aller voir un lac en contre-bas. Et là, grosse claque!!! Le décor est magnifique ! La vue est dégagée, le lac qui se trouve devant moi est d'un noir profond, la neige l'entoure de parts et d'autres, les sapins  saupoudrés d'un blanc cassé superbe, la montagne tombe à pic dans l'eau et les sapins d'un vert éclatant se reflètent dans le lac. Et pour couronner le tout, je suis seul, personne pour me déranger dans la contemplation intense de ce paysage emminement reposant. Je reste une demi-heure assis dans la neige, les yeux grands ouverts, le regard émerveillé en me répétant sans cesse que tout cela est magnifique...


Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    jeanine (lundi, 09 mai 2016 02:32)

    j'admire ta facon de prendre les aléas du temps avec phylosophie . magnifiques photos et un texte plein d'humour. Bonne continuation avec le beau temps si possible. mille bisous.

  • #2

    Gontier (mardi, 10 mai 2016 09:41)

    Bonjour "monRoro" UN Premier MAI Sans Muguet !.......... Que Du BONHEUR Cependant BisOU grandgenev.

POURQUOI CE BLOG ?

Romain, 19 ans et l'une de mes passions se trouve être le voyage.

Accroché à la notion de partage dés mon plus jeune âge,j'ai décidé de créer ce blog pour que vous puissiez me suivre à travers mes aventures. Mon but est de vous communiquer les sentiments, émotions et réflexion que l'on peut avoir en voyage. J'essaierai de vous emmener avec moi grâce à des récits de voyage, des conseils et astuces, des photos, et même des vidéos. Le but de ce blog est aussi de te donner envie de voyager, de te faire découvrir de le monde pour que tu partes à sa rencontre par la suite.

BLOG VOYAGES      MES DESTINATIONS         PHOTOS        QUI SUIS-JE?    

Rejoins mes réseaux Sociaux

FACEBOOK

INSTAGRAM